Le valais, la région

mars 1, 2013
/ / /

LE VALAIS

Selon les régions, le Valais peut offrir annuellement jusqu’à 2000 heures d’ensoleillement, autrement dit supérieur à la partie la plus méridionale de la Suisse.

Comment est-ce possible ? Parce que les Alpes bernoises et valaisannes protègent la vallée du Rhône ainsi que ses vallées latérales en faisant obstacle aux masses humides qui circulent du Nord au Sud. Les montagnes font barrière et les nuages déversent la pluie avant cette barrière. Seul un vent sec et chaud peut passer: le foehn, qui confère au Valais un climat méditerranéen.

Enneigement garanti grâce à une altitude élevée! En Valais, la plupart des stations de sport d’hiver se situent à plus de 1’500 mètres d’altitude.

Neuf d’entre elles (Arolla, Blatten/Belalp, Crans-Montana, Lauchernalp/Lötschental, Saas-Fee, Saas Grund, Val d’Anniviers, les 4 Vallées et Zermatt) permettent l’accès à des domaines skiables situés à plus de 3’000 mètres et même 3’900 mètres pour Zermatt. Les pistes enneigées, parfois par les neiges éternelles des glaciers, ravissent ainsi tous les amateurs de poudreuse.

LA REGION DE MARTIGNY

La petite ville de Martigny, située sur le coude du Rhône dans le Valais romand est au carrefour des routes menant aux cols de Simplon, du Grand-Saint-Bernard et de la Forclaz. Elle séduit par son héritage historique et culture ainsi que par son charme méridional et sa gastronomie réputée.
Située au cœur de vignobles et de vergers, Martigny est célèbre pour sa gastronomie, mise à l’honneur dans nombre d’excellents restaurants et auberges. Sous le chaud soleil valaisan, fraises, abricots, raisins, asperges, etc. s’épanouissent dans la région. Déjà par le passé, des personnalités comme Rousseau, Goethe, Stendhal ou Liszt se sont laissé séduire par les attraits culinaires de la région.
L’histoire de Martigny remonte à deux millénaires : d’origine celte, les Romains et les troupes de Napoléon y laissèrent ensuite des traces. On peut aujourd’hui admirer à Martigny un amphithéâtre restauré, mais également des thermes, temples et quartiers d’habitation romains. Plus tard, Martigny devint le premier évêché de Suisse et séduit aujourd’hui les visiteurs par les quartiers historiques de La Bâtiaz et Vieux Bourg et leurs nombreux bâtiments historiques, sacrés et profanes.
La Fondation Pierre Gianadda est devenue le pôle d’attraction culturel le plus important de Martigny et abrite, outre le Musée gallo-romain et le Musée de l’automobile, deux expositions de prestige par an, consacrées à des artistes mondialement célèbres. Le bâtiment a été construit autour des vestiges d’un temple gallo-romain.
Le « Mont Blanc Express » emprunte un parcours audacieux sur voie étroite pour relier Martigny à la station française de Chamonix en une heure et demie. Le Saint-Bernard Express, quant à lui, vous emmène de Martigny à Orsières où vous prendrez le bus jusqu’à l’Hospice du Grand-Saint-Bernard dans un impressionnant paysage de montagne. La situation privilégiée de Martigny permet également d’accéder rapidement aux domaines skiables environnants : les 4 vallées, les Portes du Soleil ou Ovronnaz.

Comments are closed.